Restos du Coeur de Maine et Loire
Les Restaurants du Coeur de Maine et Loire
 
page accueil Restos du Coeur de Maine et Loire

Nos actions

Restos du Coeur de Maine et Loire

Accueil et Écoute

Notre souci permanent est de disposer de locaux accueillants et pratiques, pour favoriser l’écoute et les échanges qui nous permettront d’orienter les personnes accueillies vers les différentes actions d’aide et d’accompagnement proposées par les Restos. Cet objectif n'est pas forcément aisé à atteindre compte tenu des locaux disponibles, et aussi en fonction du nombre important de personnes accueillies dans certains centres.
Dans tous les centres, les jours de distribution alimentaire, une boisson chaude ou une boisson fraîche et des biscuits sont proposés aux personnes accueillies. Cela se fait ou non au niveau d'un point-café, selon la configuration du centre. Ce moment d'accueil est souvent propice à l'écoute et à des échanges avec les bénévoles.


Accueil de jour

Au delà de la fonction minimum d'accueil des personnes (qui par définition ne fonctionne que les jours de distribution alimentaire), les centres de Cholet et de Saumur ont mis en place un véritable accueil de jour, ouvert tous les matins du lundi au vendredi, et l'après-midi du lundi au jeudi. C'est un lieu d'écoute qui permet à des personnes isolées socialement de partager leurs émotions, leurs angoisses, leurs joies et leurs peines. Elles peuvent également boire un café, se restaurer (sandwichs ou repas froids), faire leur toilette, laver leurs vêtements, etc... Cette activité mobilise de nombreux bénévoles pour assurer le service quotidiennement sur plus de 50 semaines par an.

 

Aide Alimentaire.

C’est l’idée de départ de Coluche et l’activité la plus connue des Restos : donner à chacun un coup de pouce pour passer l’hiver. En matière d’aide alimentaire, priorité est donc donnée aux plus démunis et à la période de l’année la plus critique : de début décembre à fin mars.

Mais un grand nombre de centres d'activités reste ouvert toute l’année pour assurer une continuité de l’aide alimentaire, et aussi suivre les familles dans leurs démarches de réinsertion : c’est l’intercampagne ou campagne d'été....

Dans le Maine et Loire, plus de 1 400 000 repas ont été distribués entre mai 2012 et avril 2013. Par rapport à la campagne 2007-2008, le nombre de repas distribués a augmenté de 83%. C'est l'activité qui mobilise le plus grand nombre de bénévoles.

Plus de la moitié des centres (15 sur 26) assurent une distribution alimentaire durant la campagne d'été.

Les produits et denrées distribués proviennent :

  • du ramassage de produits en surplus auprès des grandes surfaces, des fabricants de produits transformés ou boulangers
  • des jardins de proximité
  • des dotations attribuées par l'Association Nationale des Restos du Coeur
  • des aides du Fonds Européen d'Aide Alimentaire (FEAD)

 

Les Ateliers.

Dans cette page, vous trouverez  une présentation rapide de plusieurs ateliers : les Jardins de proximité, l'informatique, l'aide à la recherche d'emploi, la couture et le tricot, la cuisine, l'alphabétisation et la lutte contre l'illettrisme, le théâtre.


Jardins de proximité :

Les Jardins de Proximité répondent à un double objectif : assurer l’approvisionnement des 26 centres de distribution du département, mais aussi participer à l’insertion des personnes accueillies qui, encadrées par des bénévoles compétents, retrouvent un lien social et le goût du travail de la terre.

Fin avril 2013, 12 jardins de proximité fonctionnent dans le département de Maine-et-Loire : Angers – Beaufort-en-Vallée – Chalonnes-sur-Loire – Châteauneuf-sur-Sarthe - Cholet – Durtal – Feneu - Longué – Montrevault – Saint-Sauveur-de-Landemont - Tiercé – Vihiers, pour une superficie totale de l’ordre de 77 600 m2.

Outre la production de légumes, qui est un appoint considérable dans l'approvisionnement des centres, cette activité est très importante car elle permet de remettre au travail des personnes de bonne volonté, de leur redonner le goût de l'effort, de les réhabituer à travailler en équipe dans une ambiance conviviale ; les animateurs ont à cœur, chaque fois que cela leur paraît possible, d’orienter les personnes accueillies vers les organismes sociaux et professionnels pour un éventuel retour à l’emploi salarié.

Le jardin est aussi, parfois, un lieu de rencontres multi-culturelles, propice au dialogue, et à la compréhension mutuelle.


Informatique :

Ces ateliers ont pour but d'aider les personnes accueillies à se familiariser avec l'informatique et à lutter ainsi contre la fracture numérique qui se creuse de plus en plus. 6 centres et 10 bénévoles proposent cette activité : Angers, Chalonnes, Cholet, Saumur et St Georges. Des bénévoles aident les personnes accueillies à découvrir les outils bureautiques de base, voire à rédiger des CV et à utiliser Internet dans des points en libre accès.


Aide à la recherche d'emploi :

Redonner confiance à des hommes et à des femmes que la vie n’a pas épargnés, leur remettre le pied à l’étrier : c’est une mission d’accompagnement, d’accueil et d’information que nous nous devons de poursuivre.
Cet accompagnement vers l’emploi s’adresse très particulièrement aux jeunes de 18 à 35 ans, population de plus en plus rencontrée aux Restos.
Pour certains, ce sera juste un coup de pouce :

  • aide à la rédaction de CV
  • simulation d’entretiens à l’embauche
  • sélection de petites annonces
  • accompagnement et recherches d’informations

Pour d’autres il faudra plus de temps et une orientation différente vers les associations d’insertion dont nous disposons sur le Maine et Loire.

Cette activité existe sous diverses formes dans plusieurs centres.
Elle est plus particulièrement structurée au centre d'Angers, grâce à la contribution d'un bénévole qui a une formation de conseiller emploi. Dans ce centre, au cours de l'année 2013, les actions d'aide à la recherche d'emploi ont permis à 10 personnes accueillies de retrouver un emploi.


Couture et tricot :

A Cholet, 2 bénévoles transmettent aux personnes intéressées leur savoir-faire et les assistent dans la réparation de vêtements ou la réalisation de vêtements neufs. L’équipe des « Mamies Tricoteuses », une vingtaine qui viennent une fois par mois pour un moment de partage et le bonheur de se retrouver entre elles, sous la responsabilité d’une bénévole, réalise de la layette qui est ensuite distribuée dans le Centre de Cholet et d’Angers.

A Angers l’atelier couture connaît une demande en hausse avec 2 bénévoles et la participation de 5 à 6 personnes par séance dans une très bonne ambiance.


Cuisine :

Ce type d'atelier, s'il doit permettre de sensibiliser les personnes accueillies à l'équilibre nutritionnel, est avant tout un lieu d'échanges, d'écoute et de très grande convivialité. La mise en place de cette activité a un double objectif :

  • réaliser des recettes simples, mais savoureuses avec les produits que nous distribuons
  • créer du lien social entre les participants.

L'accent est mis sur des menus diététiques et économiques qui sont dégustés ensemble dans une ambiance joyeuse et chaleureuse.

Au cours de l'année 2013, 7 centres ont proposé cet atelier, l'un à Trélazé qui a accueilli en moyenne 7 participants à chaque séance animée par une équipe de 8 bénévoles, à Chemille qui a crée des séances pour les mamans avec leurs bébés, les autres à Montrevault, Chalonnes, Longué, Vihiers et Cholet qui a démarré cette année.


Alphabétisation, lutte contre l'illettrisme :

Ces ateliers sont dédiés à l'apprentissage du français, de la lecture et de l'écriture à l'intention, principalement, des étrangers pour leur permettre de commencer à s'intégrer dans notre société. Deux centres ont un atelier : Angers et Cholet qui sont animés par 20 bénévoles qui ont reçu au total plus de 80 personnes.

Le centre d’Angers : Basé sur une équipe de 15 bénévoles, les cours se déroulent le lundi et le mercredi de 14h30 à 16h30. Il n’y a aucune inscription préalable, toute personne se présentant peut intégrer le cours. Au minimum 10 personnes assistent au cours, mais cela peut aller jusqu’à 20, voire 25 personnes, avec autant de femmes que d’hommes. Le centre d’Angers accueille en grande majorité des personnes venant des pays de l’Est et quelques Soudanais et Marocains.

Le centre de Cholet : L’atelier de français fonctionne tous les mardis après-midi de 14H à 16H30. Il y a deux cours de niveaux différents : 

  • un cours débutant qui accueille entre 6 et 12 personnes,
  • un cours confirmé qui accueille entre 4 et 8 personnes.

Les apprenants sont de différentes nationalités : Somalie, Soudan, Maroc, Tchad, Thaïlande, Comores, Guinée, Portugal.


Théatre :

A Cholet, une quinzaine de personnes accueillies et des bénévoles se livraient à cette activité. Cet atelier théâtre ‘’les Atouts du Cœur’’, encadré par 4 bénévoles, préparait sa deuxième pièce comique, mais malheureusement le bénévole qui encadrait cette activité n'est plus disponible, et l'activité est suspendue pour l'instant.

 

Chantiers d'Insertion.

Les Chantiers d'Insertion :

Un Atelier Chantier d’Insertion (ACI) est un dispositif qui fait partie des Structures de l’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) au service des plus démunis pour les aider dans leur démarche de retour vers l’emploi. Les bénéficiaires signent avec les ACI un contrat d’insertion nommé Contrat Unique d'Insertion (CUI) ; Le CUI est un contrat de travail associant formation et aide financière pour provoquer l'embauche de personnes dont les candidatures pour occuper un emploi sont habituellement rejetées.

Dans le Maine et loire, Les Restos du Coeur gèrent actuellement 3 chantiers d'insertion :

  • Les Jardins du Coeur (JDC) à Saumur (Saint Lambert des levées)
  • Le Chantier d'Insertion Angers-Trélazé (CIAT)
  • Le CIENE basé à Saint Barthélémy d'Anjou

  Les Jardins du Coeur de Saint Lambert des Levées : ce chantier d'insertion créé en 1997 est conventionné pour 16 postes de salariés en insertion. Domaines d'activité : maraîchage et floriculture.
Le CIAT de Trélazé : cet ACI créé en 2000 est actuellement conventionné pour 18 salariés en insertion. Domaine
s d'activité : entreposage et magasinage, production horticole et maraîchère.
Le Chantier d'Insertion Espaces Naturels Environnement (CIENE) : cet ACI est conventionné pour
22 postes de salariés en insertion. Domaines d'activité : entretien d'espaces verts, entretien d'espaces naturels (berges de rivières notamment)

Les fruits et légumes cultivés au JDC et au CIAT approvisionnent les centres d’accueil des Restos du Cœur.

Les fleurs sont commercialisées à destination des collectivités locales et vendues au grand public lors de Portes Ouvertes annuelles.

Les activités de service du CIENE sont commercialisées en majeure partie auprès des collectivités territoriales et le reste auprès du secteur privé.

Culture et Loisirs.

Dans cette page, vous trouverez une présentation rapide de plusieurs activités : les vacances, le cinéma, les spectacles et concerts, les sorties en groupe, la piscine, la bibliothèque et les dessins d'enfants.


Vacances :

L’objectif des projets vacances est de donner aux personnes l’occasion de vivre une expérience de départ, parfois totalement nouvelle. C’est aussi l’occasion de rencontres, de découvertes et de vie familiale renforcée.
Les bénévoles assurent les contacts et l’accompagnement des personnes qui partent en vacances. Au niveau départemental, deux chargés de projet assurent les contacts avec les organismes extérieurs, collectivités et prestataires, et animent la coordination du réseau des bénévoles relais. Au cours de l'année 2012-2013, 11 centres ont participé aux projets vacances.
Plusieurs formules coexistent :

  • départ groupé pour des familles dans un village de vacances
  • départs autonomes dans des campings de la côte vendéenne
  • hébergements de vacances animés par une structure d'accueil associative
  • départ d'adultes isolés.

Cinéma :

Activité développée actuellement sur l'agglomération d'Angers et à Saint-Geoges sur Loire, mais aussi de façon plus ponctuelle à Cholet et à Segré.
Sur l'agglomération d'Angers (centres d'Angers, Avrillé et Trélazé), 5 séances, dont 2 pour les enfants, ont été programmées au cours de l'année 2012-2013 ; 1500 places de cinéma ont ainsi été proposées.
A Saint Georges sur Loire, ce sont 600 places de cinéma qui ont été proposées durant la même période.
Durant les vacances de Noël et de février, Cholet et Segré ont pu faire profiter les familles accueillies de places de cinéma (plus de 150 places au total)


Spectacles, concerts :

Activité développée actuellement sur l'agglomération d'Angers. Dans le cadre de la Charte Culture et Solidarité initiée par la Ville d'Angers, des spectacles sont proposés tout au long de l'année : théâtre, cinéma d'art et d'essai, festivals, concerts classiques, jazz, opéra-rock.

La Ligue de Football Professionnel offre des places aux Restos pour assister à des matchs.

Des places gratuites ou à 2€ sont également offertes par des associations : troupes de théâtre, chorales, cirques, CCAS, etc...


Sorties :

Effectuer des sorties en groupe dans des lieux où les personnes accueillies aux Restos n’ont plus (ou n’ont jamais eu) coutume d’aller, c’est un grand pas dans l’aide à la personne et l’insertion. C’est une façon de se sentir comme tout le monde.
Le centre de Cholet a organisé en aout 2012 un pique-nique pour 120 personnes au parc d'attractions de Massais.


Piscine :

Activité existante actuellement à Segré. Les personnes accueillies aux restos ont la possibilité d'accéder à la piscine pendant les vacances de Noël et de février. 100 places sont offertes.


Bibliothèque :

La lecture est un moyen de lutte contre l'illettrisme et d'ouverture au monde et à la culture. 15 centres d'activités ont pu mettre en place une bibliothèque offrant un choix plus ou moins vaste d'ouvrages, selon la place dont ils disposent.

La fréquentation est importante notent les 39 bénévoles "bibliothécaires" qui se sont donné pour mission de faire entrer, dès le plus jeune âge, le livre dans les familles et de responsabiliser les personnes accueillies afin qu'elles puissent ensuite fréquenter les bibliothèques de quartier ou la bibliothèque municipale.

Sur les 15 centres, 5 ont une bibliothèque en accès libre, 12 pratiquent des prêts et font régulièrement des dons de livres aux personnes accueillies. Globalement, plus de 600 personnes ont été accueillies au cours d'une année.


Dessins d'enfants :

Au centre d'Angers s’est développée, autour de la bibliothèque, une activité de dessin pour les enfants, activité qui est très appréciée.

RestoBus d'Angers.

Cette nouvelle activité "Bus-gens de la rue" a démarré à la mi-mai 2013.

Son but : grâce à un bus aménagé, apporter à toutes les personnes en situation de grande précarité sociale, financière, physique, ou psychologique :
- une aide alimentaire à consommation immédiate et gratuite, le soir, sous forme de repas complets et chauds

- un lien social à travers l’accueil bienveillant, l’écoute et l’échange.

Deux lieux de rencontre sont définis actuellement dans la ville d'Angers : quai Gambetta (sous le porche du Crédit Mutuel) et gare routière Place Pierre Ménard.

Trois "tournées" par semaine sont organisées : lundi, mercredi et vendredi en soirée.

En année pleine, 45 semaines de distributions sont prévues.

 

Services.

Dans cette page, vous trouverez une présentation rapide de différents "services" offerts dans les centres des Restos de Maine et Loire : Vestiaire, Laverie, Ecrivain public, Crédit accompagné, Coiffure et esthétique, Santé, Jouets , L'accès à la Justice.lRemarque : l'aide à la recherche d'emploi figure dans la rubrique Ateliers divers et non dans Services.


Vestiaires :

Ils permettent de dépanner les familles accueillies qui sont en grande difficulté en leur proposant un choix plus ou moins vaste de vêtements et de chaussures tant pour les adultes que pour les enfants. Ceci est rendu possible grâce aux nombreux dons de particuliers et de certains grands magasins qui nous font bénéficier de déstockage, mais mobilise un nombre important de bénévoles pour le tri et les distributions.

22 centres d'activités proposent ce service actuellement : Angers, Avrillé, Beaufort, Baugé, Candé, Chalonnes, Châteauneuf, Chemillé, Cholet, Durtal, Gennes, Le Lion d’Angers, Montfaucon, Montreuil-Bellay, Montrevault, Saumur, Segré, St Georges, St Macaire, Tiercé, Trélazé et Vihiers.


Laverie :

A Cholet et à Saumur, une buanderie avec des machines à laver et machines à sécher est à la disposition des personnes accueillies qui peuvent réserver un créneau pour faire leur lessive.


Ecrivain public :

Activité d'aide à la rédaction de lettres et courriers, constitution de dossiers, remplissage de formulaires. Et également aide et conseils pour des démarches administratives.
Cette activité existe actuellement à Angers, Gennes et Saumur.Candé


Crédit accompagné :

Il consiste en la mise en place d’un dispositif de garanties des crédits destinés aux personnes qui sont exclues du crédit bancaire. Il vise donc à renforcer la cohésion sociale et à réintégrer dans le système bancaire des individus qui en sont sortis. Plus largement son objectif est donc autant social qu’économique.

Le crédit accompagné ou microcrédit social remplace maintenant le microcrédit qui est réservé au prêt économique.
12 centres sur le département ont des bénévoles formés pour instruire des dossiers de crédit accompagné.


Coiffure et esthétique :

Des bénévoles, coiffeurs retraités ou en activité, proposent des services simples (shampoing, coupe, brushing) aux personnes accueillies qui n'ont pas les moyens de fréquenter un salon de coiffure. C'est l'occasion de se sentir écouté, de retrouver l'estime de soi au travers d'un mieux-être et de regagner de la dignité.
Cette activité existe dans 9 centres : Angers, Avrillé, Cholet, Durtal, Montfaucon, Montrevault, Pouancé, Saumur et St Georges/L.


Santé :

La santé est un problème récurrent dans les centres des Restos car la précarité engendre des comportements de malnutrition et chaque bénévole doit être en alerte face à ce problème. Nous devons orienter les bénéficiaires sur la CMU, les informer sur leurs droits en particulier vis à vis de soins très onéreux comme les lunettes et les frais dentaires pour lesquels des solutions existent.
Des permanences d'information sur le dépistage du cancer du sein sont assurées par Cap Santé 49 (pour les centres d'Angers, Saumur et Trélazé).
Dans un certain nombre d'autres centres, les services de l'IRSA et une conseillère de la CPAM sont venus proposer des examens de santé gratuits.
Des consultations gratuites d'ophtalmologie existent pour l'agglomération d'Angers.


Distribution de jouets :

Pratiquement tous les centres (24 sur 26) organisent, pour les fêtes de Noël, des distributions de jouets. Ceux-ci proviennent de quelques magasins, mais la plupart sont le fruit de collectes faites auprès des écoles ou des dons de particuliers et nécessitent un gros travail de tri, de nettoyage et de remise en état qui mobilise quelques 150 bénévoles dans le département.


L'accès à la Justice 

Il  y a 30 ans Coluche a eû " UNE PETITE IDEE COMME CA" qui est devenue aujourd'hui une grande cause humanitaire qui nourrit, loge et prend soin des plus démunis.

Lors d'une conversation, une inscription, nos bénévoles se sont rendus à l'évidence, beaucoup de personnes ne bénéficient pas de tous leurs droits

LES ATELIERS D'ACCES A LA JUSTICE ont été créés en parfaite cohésion avec les barreaux régionaux qui prévoient des permanences juridiques gratuites dans certains centres. Notre objectif, LE DROIT POUR TOUS ....

Nos bénévoles sont formés à savoir mettre en relation et dans la bonne juridiction ,toutes personnes ayant un problème de droit, ainsi

nous veillons à ce que tous aient au minimum  le RSA (revenu de solidarité active) - CMU-C ( santé) - ASPA (allocation spécifique personnes âgées)- RETRAITE COMPLEMENTAIRE - ASS (allocation spécifique de solidarité) pôle emploi.

Nous orientons très souvent le public vers la maison de la justice et des droits qui a les avocats compétents, une prise de RV est faite ensemble. Il nous est arrivé d'accompagner des bénéficiaires lors d'audiences au pénal

Nous évitons les expulsions en négociant un échéancier avec les huissiers ou propriétaires.

Nous demandons les exonérations prévues au Trésor Public ( pour les personnes qui entrent dans les critères).

Nous essayons toujours de donner satisfaction en  ECOUTANT, REDIGEANT, ORIENTANT sans oublier qu'il ne faut pas obligatoirement être inscris à l'aide alimentaire pour bénéficier de ce service

 

Toits du Coeur.
Accès au Logement

Au-delà de la satisfaction du besoin alimentaire, l’insertion dans la société des plus démunis dépend largement de leur capacité à accéder à un logement décent et à s'y maintenir.

Cette prise de conscience, confortée et encouragée par les dispositions de la Loi Besson du 31 mai 1990, a poussé les Restaurants du Cœur à se mobiliser :  c'est ainsi que sont nés les Toits du Cœur.

Pour combattre la pauvreté et sortir de l'exclusion, il faut un repas, certes … mais il faut aussi un toit

L'objectif des Toits du Cœur est de permettre à des personnes de bénéficier d'un logement et d'un accompagnement afin de faciliter leur accès à une vie autonome et leur intégration dans la société.

Cette activité logement est actuellement développée dans les centres de Angers, Cholet, Saumur et Trélazé. L’équipe départementale des Toits du Cœur s'efforce d'apporter une aide en matière de logement :

  • par des sous-locations temporaires de logements, assorties d'un accompagnement social,
  • par un "accueil logement" dans les centres ci-dessus, afin de soutenir les personnes en situation de précarité, et les aider dans leurs démarches quand une sous-location ne peut pas leur être proposée.

Visualiser le document de présentation plus complet ICI  en format pdf.

 


On Recherche...



Recherche de bénévoles
 pour renforcer le secrétariat de l'association

fiche de poste en p.j

en stipulant que pour candidater et/ou obtenir des précisions,

il est possible de contacter

email : rh-benevoles@restosducoeur49.fr

Téléphone : 06 43 46 96 36
ou

02 41 25 40 59 (secrétariat)




L'association recrute,

* Un responsable bénévole du Jardin du Cœur de St Lambert des Levées selon la fiche de poste jointe (cliquez ici)

* Un (ou une) assistant(e) administratif(ve) selon la fiche de poste jointe (cliquez ici)


Pour faire de candidature et/ou obtenir des éléments complémentaires, veuillez contacter

           email : rh-benevoles@restosducoeur49.fr

                 Téléphone : 06 43 46 96 36
             ou

02 41 25 40 59 (secrétariat)

  •         Pour l’animation des activités menées auprès des Gens de la Rue :
    • Distribution des petits déjeuners  de 6H45 à 8H15 environ au "Chemin de

      Traverse", abri de nuit ouvert tous les jours. (proche de l'Espace Anjou

      coté CASA
    • Le soir, avec le « RestoBus »… (lundi-mercredi-vendredi)

 

  • Pour l’Entrepôt Départemental (58 Boulevard du Doyenné)…
    • Préparateurs de commande (dont titulaires CACES)
    • Conducteurs VL
    • Conducteurs PL
    • 1 responsable gestion stocks
    • 1 responsable inventaire
    • Accompagnants des salariés en insertion, dans le cadre des activités de préparation de commandes menées par le Chantier d’insertion logistique.

 

Pour des missions plus spécifiques…
  • Activité « Les Toits du Cœur » : accompagnement des personnes ou familles accueillies en sous-location
  • Jardins du Cœur : JARDINIERS ET MECANICIEN AGRICOLE
  • Accompagnement budget familial et microcrédit

 

Contact et renseignements :

             Restaurants du Cœur de Maine-et-Loire

               48, route du Plessis – Grammoire

             49124  SAINT– BARTHÉLEMY– D’ANJOU

              email : rh-benevoles@restosducoeur49.fr

                        Téléphone : 06 43 46 96 36
                     ou

                            02 41 25 40 59 (secrétariat)

Le billet du Président

Un nouveau don De GLOBIDAR qui est le bienvenu
 
1 clic ici

______________________________________________________________________________________________

AG49 Mot du Président  1clic sur AG

_______________________________________________________________________________________________

                                                     Le mot du président (17 décembre 2020)         
 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Lors de l’assemblée générale du 15 décembre, Jean Pierre Mériel a officialisé son départ de l’association départementale (AD) après 3 années de présidence.

Nous avons pu apprécier, au cours de ses mandats successifs, combien il était respecté, écouté, actif et innovant. Il nous laisse une association en bon état de marche, engagée dans des projets audacieux.

Alors que certains pensaient qu’il allait se retirer tel l’anachorète, il n’en est rien. A peine le stylo de président déposé, il reprend avec enthousiasme et conviction, un bénévolat au niveau national et je lui souhaite plaisirs et réussite dans ce nouvel engagement.

Dès lors, une nouvelle équipe s’est mise en place le 16 décembre et s’est choisi un président en ma personne. La succession peut paraître difficile, mais il faut retenir que chacun fait avec ce qu’il est.

Cette nouvelle équipe, constituée de 22 administrateurs, s’attachera à garantir le bon fonctionnement de l’association, à s’ancrer dans l’environnement numérique tout en maintenant un haut niveau de relations humaines.

Elle veillera également à l’adéquation des dispositifs opérationnels, existant et à venir, aux besoins des plus démunis, dans l’esprit des Restos.

Dans tous les cas nous n’irons ensemble que là où vous accepterez d’aller.

Je ferai en sorte de me rendre disponible pour vous, autant que faire se peut.

En l’attente de mieux vous connaître, je souhaite à toutes et à tous, bénévoles et salarié.e.s de l’association départementale, un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année.

 

             Christian Le Callet

           Président des Restaurants du Cœur de Maine et Loire

                                          Signé Christian LC

                                        


 

                                                                 


Dernières publications...

7 –Rencontre avec le Restobus
Tout le monde sait de quoi il s’agit :
7 – Histoire de l’Insertion aux Restos – Sa Spécificité
trois chantiers d’insertion par l’activité économique (IAE). Trois chantiers qui s’inscrivent dans la démarche définie
6 – Rencontre avec Avrillé
Un ensemble de bénévoles plutôt expérimentés puisque 11 d’entre eux comptent plus de 10 ans de présence et que seulement 2 sont là depuis moins de 2 ans

Retrouver toutes nos anciennes publications...ICI


Actualités...




PORTES OUVERTES AU C.I.A.T
Pour le Flyers autonne 1 clic ici

___________________________________________________________________________________

Durant la semaine du 25 octobre 2021 au 31 octobre 2021 se tiendront les Journées Portes Ouvertes. Outre la possibilité de vous procurer chrysanthèmes et fleurs de saison, vous pourrez visiter les réalisations permacoles du Jardin du Cœur et vous renseigner davantage sur la permaculture

lundi 25 octobre 2021 au vendredi 29 octobre 2021 de 9h à 12h et de 14h à 17h

  et le samedi octobre 2021 en journée continue de  9h à 17h

  mais aussi le dimanche 31 octobre 2021 de 9h à 12h
--------------------------------------------

Au Jardin du Cœur de Saint Lambert des Levées, depuis 2018, la permaculture a permis d’améliorer la fertilité des parcelles maraîchères

Depuis plusieurs années déjà, les rendements des légumes produits par les salariés en insertion professionnelle au Jardin du Cœur et à destination des Restaurants du Cœur du Maine et Loire, étaient en diminution constante.

Pourtant les semences, les plants, les méthodes de culture et le climat local n’avaient pas changé. Une seule explication alors, la terre des parcelles s’appauvrissait en éléments nutritifs, faute d’un apport régulier de matières organiques.

Apporter davantage d’engrais de synthèse ou chimiques n’aurait servi à rien car la terre appauvrie en matières organiques c’est à dire en humus, ne pouvait les retenir.

Il restait une solution pour sauver la production légumière au Jardin du Cœur : obtenir une terre d’abondance, vivante et un sol fertile grâce au compostage et à la permaculture.

Le Compostage

Le compostage permet d’obtenir en quelques mois de l’humus de qualité. Pour cela les salariés du Jardin du Cœur alternent des couches de matières organiques d’origine végétale (paille, feuilles …) avec des couches de matières organiques d’origine animale (fumier peu pailleux, crottins …) Le tas ainsi formé est retourné une fois ou deux afin que la fermentation transforme toutes ces matières organiques en humus nourricier

La Permaculture

Les techniques de la permaculture utilisées par les salariés du Jardin du Cœur permettent d’enrichir le sol grâce à différents apports organiques mais aussi de créer des supports de culture pour remplacer le sol d’origine afin de suppléer à ses déficiences. Pour cela ils ont constitué des planches maraîchères faites de couches de branchages, de paille, de foin, de tonte de gazon, d’engrais verts, d’orties, de consoude, de compost, de fumier, de bonne terre …

Des Rendements performants

Et les résultats sont vite arrivés. Un seul exemple, les premières récoltes de pommes de terre, grâce à la permaculture, ont été pratiquement multipliés par 3 !

Les salariés du Jardin du Cœur ont ainsi répondu au principe majeur de la permaculture qui est de nourrir la terre pour nourrir les plantes pour nourrir les hommes.

Des Objectifs en Permaculture

Mais les salariés du Jardin du Cœur ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils ont bien compris que la permaculture ne peut se réduire à des techniques horticoles ou agricoles. Mais qu’elle est un mode de production fait d’écologie et de savoirs traditionnels afin de recréer un écosystème naturel dans sa durabilité, sa stabilité, sa diversité. Et cela afin de prendre soin de la terre, de prendre soin des humains, de créer l’abondance et de redistribuer les surplus.

Pou cela, ils veulent améliorer la production légumière à destination des Restaurants du Cœur et projettent   de planter des haies bocagères, de créer une marre, d’associer maraîchage et élevage … afin de répondre aux principes de la permaculture.


___________________________________________________________________


 

LES PLANTES AQUATIQUE ENVAHISSANTES

SUR LES PARCS SAINT-NICOLAS

Trois plantes exotiques aquatiques reconnues comme invasives, l'Egerie dense, la jussie et l'azolla (fausse fougère aquatique) colonisent actuellement l'étang Saint-Nicolas. Ces plantes envahissantes sont capables de concurrencer la faune et la flore locale et de nuire à la qualité de l'eau

A titre d'exemple, la jussie est une plante originaire d'Amérique du sud. Elle a été introduite en France au début du 19ème siècle. Depuis elle se disperse dans les milieux naturels humides et aquatiques. Les premiers efforts de lutte datent des années 80 pour limiter les impacts sur certains espaces naturels ou sur des activités humaines.

Problématique

Ces plantes ont une forte capacité à se développer et augmenter rapidement sa biomasse, avec pour conséquence l'accumulation de matière organique, l'envasement, l'eutrophisation de l'eau (diminution de l'oxygène). Les impacts sont importants sur qualité de l'eau et l'appauvrissement de la biodiversité.

Le phénomène s'accélère depuis 2000 surtout dans l'ouest de la France

Au niveau local le département de Maine et Loire gère le problème sur les grandes rivières du Domaine Public Fluvial (DPF) en faisant de l'arrachage manuel et mécanique et en subventionnant les chantiers d'arrachage d'autres collectivités.

Arrachage de plantes invasives aquatiques

Vidéo ci-dessous

https://vimeo.com/578169731

Dans un contexte de transition écologique où le changement climatique et la perte de biodiversité sont des enjeux majeurs, Angers Loire Métropole et la ville d'Angers mettent en place depuis 3 ans des chantiers récurrents de retrait des plantes invasives sur l'étang Saint-Nicolas, espace naturel sensible.

Après des tests d'arrachage manuel et mécanique, l'arrachage par bateau a été retenu pour contenir le développement des plantes. Un bateau griffe le fond de l'étang et arrache ces plantes à la racine.

Pour la première fois cette année, des chantiers d'arrachage manuel avec des bénévoles ont été organisés à la demande d'associations. Anjou Leurre Compétition et l'antenne locale de Team River sont ainsi venus prêter main forte dans cette lutte. Pour ne pas favoriser la multiplication des plantes et respecter la règlementation quant à leur élimination, ces chantiers ont été encadrés par le chantier d'insertion CIENE des restos du Cœur (intervenant régulièrement pour les deux collectivités).

 

                

Les Gestes barrières illustrés
par Coluche

 

 

 


<